La Chine encourage des auteurs étrangers à écrire sur elle

2019-08-30 消息来源:CRI中国国际广播电台     原作者:CRI中国国际广播电台

13_副本.jpg

Alors que son développement économique est en plein essor, la Chine cherche à se faire mieux comprendre par ses pairs à l’échelle mondiale. L'écriture est un excellent moyen pour atteindre cet objectif. Le projet "Ecrire la Chine par les étrangers" (The Project of Writing on China by foreigners) en est une illustration. Mis en œuvre depuis 2017, ce projet vise à encourager et soutenir les sinologues, écrivains, personnalités de médias et experts du monde entier à écrire des histoires liées à la Chine. Le projet accorde également des distinctions aux écrivains pour leur travail de publication.

Des meilleurs auteurs et maisons d’édition, qui participent à ce projet, ont été récemment récompensés à Beijing en marge du Salon 2019 du Livre de Beijing.

Prenant part à la cérémonie de remise des prix, Nie Zhenning, vice-président de l’Association des Editions de Chine, a affirmé que la promotion des échanges interculturels faisait partie du travail que l’on devrait mettre en œuvre pour le secteur des éditions chinois. Les ouvrages sur la Chine, écrits par les étrangers, permettent aux lecteurs étrangers d’accéder à la culture chinoise et de mieux connaître la Chine.

1_副本.jpg


Pour Xu Baofeng, exécuteur général du Chinese Culture Translation and Studies Support (CCTSS), l’introduction de la culture chinoise à l’étranger ne s’est pas faite sans difficultés. Si bien qu’il a aussi évoqué des opportunités. Parmi les difficultés rencontrées, M. Xu a parlé de la problématique de l’acclimatation au niveau du marché étranger. En empruntant son réseau qui parvient à réunir plus de 4 000 sinologues, traducteurs et éditeurs de 88 pays, représentant 63 langues, le projet "Ecrire la Chine par les étrangers" souhaite que davantage d’écrivains et de maisons d’édition puissent participer à la découverte, la création et la publication des sujets chinois. Car, l’idée consiste à ce que des ouvrages abordant des sujets chinois puissent influencer positivement à l’international.

Sinologue égyptien et traducteur de plusieurs œuvres chinoises, Ahmed Zarif a présenté de son côté les sujets intéressants pour le monde arabe. Selon lui, les lecteurs des pays arabes souhaitent comprendre les péripéties de l’essor miraculeux de l’économie chinoise. Des livres sur la réforme et l’ouverture et le régime politique chinois ont été traduits récemment en Egypte. Ce qui fait dire que la littérature sert aussi d’un moyen vivant et amusant qui mène à la société chinoise d’aujourd’hui.

"En Chine, on dit souvent que pour atteindre la richesse, il faut d’abord construire les routes. Ainsi en est-il des cœurs des hommes, il faut pour les atteindre, construire également une route qui symbolise la traduction et les échanges culturels", souligne Ahmed Zarif.

责任编辑:罗雨静

最新要闻

  • Notice | Topic collection of Fighting the Covid-19

    The purpose of the Project of Writing on China by Foreigners is to enable overseas sinologists, writers, media workers, academics and celebrities to have the opportunity to share their interest in the Chinese culture. They are welcome to tell the stories